Accueil mairie: 04 76 45 11 10

Les vendredis de l’été

Ils se dérouleront les :

Vendredi 21 juillet 2017 à 21h00 Belvédère du lac du Flumet : The French Bastards, Rock Indy (au boulodrome en cas de pluie).

Créé en 2015 par le pianiste Jean Christophe PRINCE , le groupe grenoblois THE FRENCH BASTARDS répond tout d’abord à une envie de composer une musique instrumentale, comme une bande originale de film imaginaire,  dont les thèmes et les rythmes sauraient capter les courants contemporains.

Mélange de funk, de jazz mais aussi de musique classique, le trio répond à une liberté totale du piano en ne perdant jamais l’auditeur dans une expérimentation de chien savant.

Le batteur Xavier BRAY au parcours et à la gamme de jeu étendue (Virago, Eiffel, Mama Rosin) donne au groupe une solide rage rythmique.

Le bassiste contrebassiste Guillaume Lannoy (La Jongle, Prohom, Raspail)  distille quant à lui des grooves abrasives et lancinants, chaloupés, empreints de son goût pour un rock vintage. C’est le local de l’étape, il habite Allevard depuis 2006.

 

Vendredi 4 août 2017 à 21h00 Mon Exil :  Evelyne Zou Chanteuse Pa-Parfaite (à la salle des fêtes en cas de pluie).

Évelyne Zou a consulté l’encyclopédie de la chanson française, répété les chorégraphies des plus grands, dévoré des dictionnaires de rimes et de synonymes, noirci des tonnes de pages, écouté en boucle la K7 « J’apprends le piano cycle1 » et visionné des tas de Vhs de ses stars préférées  afin d’être au top pour pouvoir assurer à elle toute seule le concert du siècle.

C’est après moult répétitions devant le mur de sa chambre qu’elle se jette sur la scène, prête à tout pour éblouir son public…

Vendredi 11 août 2017 à 21h00 Salle des fêtes : Chänchän

Tout a commencé par un grand cri en ut, et puis de la poussière d’étoiles par ci par là, du vide, des tourbillons et des grelots, et zou c’est partit pour un grand tour!

On pourrait dire que c’est un duo de musique du monde, dans un joyeux bazar d’instruments, mais certains disent qu’ils s’agit d’une envolée dans l’espace avec deux avatars…et puis ce questionnement constant sur l’univers pour l’une, et la contemplation du rien pour l’autre…

Scie musicale, guitare marocaine, guitare, cajon, percussions, shrutibox et autres, habillent chacun des morceaux où toutes les musiques sont des créations.

Une parenthèse suspendue, poétique, en français, espéranto, portugais, yoruba, chänchäni.

Bref, un spectacle musical, vocal et visuel hors du temps, un mélange subtil de chant, musique, théâtre…

 

Vendredi 18 août 2017 à 21h00 Parvis de l’église : Trio Canabaé

Toutes les trois amies, c’est par la musique qu’elles souhaitent vivre et jouer passionnément.

Derrière leurs trois personnalités, une forme unique est née pour devenir Trio Canabaé.

Du vent du hautbois, une caresse glisse sur la corde de l’alto laissant vibrer au choix les cordes du piano.